Docteur Imago / Comment le Syndicat des radiologues hospitaliers a-t-il accueilli l’annonce de ces baisses tarifaires ?

Frank Boudghène / Nous sommes en colère car c’est un frein à l’investissement, aggravé à l’hôpital car le mécanisme T2A empêche toute valorisation des actes pour les malades hospitalisés. Le syndicat avait fait des démarches auprès de la Cour des comptes pour expliquer que les baisses tarifaires sur les équipements pénalisaient plus encore les hôpitaux que les centres...