Issu du projet franco-allemand Iseult pour développer l’imagerie moléculaire par IRM à très haut champs, l’aimant de 11,7T récemment installé au centre NeuroSpin du CEA de Saclay présente des mensurations peu communes : 132 tonnes, cinq mètre de diamètre, cinq mètres de long, un courant d’une intensité de 1 500 ampères  et 182 km de fil supraconducteur enroulé sur 170 double galettes. « Une belle bête », résume Anne-Isabelle Etienvre, directrice de l’Institut de recherche fondamentale sur...