Il est près de 10 heures quand Alexis est appelé par le service des urgences du CHU de Charleroi, en Belgique. Alexis est technologue en imagerie médicale (TIM) et commence son week-end de garde au scanner. Le patient pris en charge est dyspnéique, il s’est plaint d’une douleur thoracique brutale ; le prescripteur demande un examen tomodensitométrique afin d’exclure une embolie pulmonaire. Après une anamnèse systématique et exhaustive, Alexis réalise l’examen du thorax, avec injection d’un...