L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est basée sur le phénomène de résonance magnétique nucléaire (RMN). Elle étudie le comportement de certains noyaux atomiques dans un champ magnétique statique et constant, noté B0. Ce phénomène étant purement énergétique, il est décrit par la mécanique quantique, qui considère que les composants de l’atome ne peuvent échanger de l’énergie que sous forme de quanta. La composition et l’état de chaque noyau leur confèrent une sensibilité magnétique...