Le service de médecine nucléaire de l’hôpital Robert-Pax de Sarreguemines, en Moselle, sera bientôt équipé d’un appareil de tomographie par émission de positions couplée à un tomodensitomètre (TEP-TDM ou TEP-Scan). « Son arrivée est prévue pour la fin 2018 », indique Noëlle Schmit, de la cellule communication des Hôpitaux de Sarreguemines.

Un projet transfrontalier

Cette nouvelle machine qui fera partie d’un projet de territoire sanitaire transfrontalier avec l’Allemagne. « Nous serons un...