45 % des scanners cardiaques et thoraciques révèlent des incidentalomes

Les scanner thoracique et cardiaque est l’examen d’imagerie qui découvre le plus d’anomalies d’imagerie fortuites, avec le coloscanner, et l’IRM cardiaque, d’après une vue d'ensemble de revues systématiques publiée dans le BMJ.
45 % des scanners cardiaques et thoraciques révèlent des incidentalomes
Je m'abonne

Abonnez-vous
à la formule BI-MEDIA

Docteur imago en illimité sur desktop, tablette et téléphone + Le magazine papier

Je m'abonne
Dernières actualités

19/09/2018 Politique de santé

La réforme du système de santé met l’accent sur la proximité, le décloisonnement et le collectif

18/09/2018 Nouvelles technologies

« Les radiologues ont besoin d’interfaces informatiques spécifiques »

18/09/2018 Dépenses de santé

L’imagerie en coupe dope l’activité de la médecine de ville

17/09/2018 Témoignage

« J’ai repris du service après ma retraite pour pallier le manque de radiologues »

14/09/2018 Évolution CCAM

36 modifications tarifaires d'actes d'imagerie au 1er septembre 2018