Les radiologues libéraux plus vulnérables face à l'anxiété et à la dépression

Une équipe française, constituée de radiologues et d’un psychiatre, a interrogé 1 515 radiologues sur les conséquences psychologiques de la crise de la Covid-19. Les radiologues du privé rapportent davantage d’insomnies, d’anxiété et de dépressions que ceux du public.
Les radiologues libéraux plus vulnérables face à l'anxiété et à la dépression
Je m'abonne

Abonnez-vous
à la formule BI-MEDIA

Docteur imago en illimité sur desktop, tablette et téléphone + Le magazine papier

Je m'abonne
Dernières actualités

24/09/2020 Neuro-imagerie

L’IRM ouvre des nouvelles perspectives en psychiatrie

23/09/2020 Partenariat SFR – CNES

L’imagerie à la conquête de l’espace

23/09/2020 Journées francophones de radiologie

Le scanner s'impose pour l'imagerie thoracique

22/09/2020 Sécurité informatique

+ 40 % d’attaques au rançongiciel en 2019

21/09/2020 Imagerie à distance

Le groupe Vidi se lance dans la téléradiologie