Ce qui marche bien et ce qui marche moins en intelligence artificielle

Dimanche 14 octobre, aux JFR 2018, un radiologue bordelais a présenté une revue d’études sur les applications concrètes de l’intelligence artificielle. Verdict : l’IA sera un assistant prometteur pour la détection et la prédiction des anomalies, à condition de lever certaines interrogations d’ordre ...
Ce qui marche bien et ce qui marche moins en intelligence artificielle
Je m'abonne

Abonnez-vous
à la formule BI-MEDIA

Docteur imago en illimité sur desktop, tablette et téléphone + Le magazine papier

Je m'abonne
Dernières actualités

17/10/2018 Pathologies endocriniennes

Le nodule thyroïdien : découverte et étude échographique

16/10/2018 Concours sur l'IA

Objectif atteint pour le Data Challenge aux JFR

16/10/2018 Organisation des soins

« Il faut s’intéresser à ce que l’échographie fait économiser »

16/10/2018 Cancer du sein

La Haute Autorité de santé rendra sa copie sur la tomosynthèse début 2019

15/10/2018 Offre de soins

« Les radiologues doivent prendre en main la téléradiologie dans les territoires »