Vous présentez aux Journées francophones de radiologie votre nouvelle version GXD5 RIS 2.0. Quelles sont les nouveautés majeures ?

Patrick Malléa / Nous travaillons dans une logique d’amélioration continue afin d’apporter des innovations correspondant à l’évolution du secteur. Plus que jamais, l’imagerie médicale est au cœur du parcours de soins. Plus que jamais, le système d’information (SI) doit accompagner la croissance des centres d’imagerie, permettre la mise en œuvre du projet médical, favoriser la qualité, optimiser la productivité, ou encore améliorer les conditions d’exercice de la médecine radiologique. GXD5 RIS 2.0 est à ce titre une version majeure apportant à nos clients à la fois un gain de performance, de sécurité et d’ergonomie mais également permettant aux radiologues de participer à la stratégie nationale.

Concernant l’interopérabilité, GXD5 RIS 2.0 est l’un des premiers RIS qui répond aux exigences fixées par l’État dans le cadre du Ségur de la santé…

P. M. / Le Ségur est une opportunité supplémentaire de renforcer les liens avec nos clients et, avec eux, d’amener les nouvelles fonctionnalités issues de la stratégie nationale « Ma Santé 2022 » qui permettront de voir apparaitre en France « Mon Espace Santé » côté citoyens & patients, et d’être plus efficace pour prendre en charge les patients en favorisant le partage des données et informations entre professionnels. NEHS Digital étant un industriel « engagé pour la e‑santé » aux côtés du ministère et d’autres acteurs français, nous avons dès le départ été un membre très actif des groupes de travail œuvrant à la mise au point du Ségur volet radiologie auprès des pouvoirs publics et des instances de la radiologie. Nous avons travaillé intensément ces derniers mois pour intégrer les exigences initiales ainsi que les évolutions apportées au cours de l’été. Nous sommes aujourd’hui au rendez-vous pour franchir normalement ce mois-ci les dernières étapes de certification et de référencement de nos solutions. D’ici fin 2022, les systèmes d’information en radiologie devront avoir évolué pour permettre d’utiliser l’identité nationale de santé (INS) et le système d’authentification Pro Santé Connect, d’accéder à la messagerie sécurisée de santé (MSSanté) et de verser les comptes rendus d’imagerie au dossier médical partagé (DMP) des patients. GXD5 RIS 2.0 intègre l’ensemble de ces fonctions. Nous espérons être la première entreprise référencée Ségur numérique dans le domaine de l’imagerie médicale pour permettre aux radiologues de démontrer l’efficacité de la spécialité vis-à-vis des objectifs que la France souhaite atteindre au profit du patient.

Cette innovation s’inscrit dans le développement d’une plateforme de services unique qui regroupera l’ensemble des nouvelles offres de NEHS Digital pour la radiologie et l’imagerie médicale. Quels en sont les objectifs ?

P. M. / La radiologie est aujourd’hui et sera demain au cœur des parcours de soins et de la santé dans son ensemble. La poursuite de la transformation digitale doit être l’élément garant de la réalisation des principaux objectifs des radiologues pour apporter une meilleure qualité de soins et de services au plus près des citoyens dans les territoires et en favorisant la continuité d’accès aux soins. Nous sommes à un tournant de la spécialité, qui connaît des évolutions importantes sur le plan technologique, scientifique, médical ou organisationnel. En effet, des modalités plus performantes se développent, ou encore des systèmes d’analyse d’images permettent de renforcer le rôle et la place du radiologue dans le dépistage, le diagnostic, le soin et le suivi. En même temps, les centres de radiologie se regroupent, développent un nouveau maillage des territoires et, par ailleurs, sont confrontés à des enjeux de démographie médicale.

« En tant que partenaire historique des radiologues, nous devons rester à l’avant-garde de l’innovation. »

En tant que partenaire historique des radiologues, nous devons rester à l’avant-garde de l’innovation, aussi bien au niveau médical que de l’organisation et de la sécurité pour les aider à relever ces défis et préparer l’avenir. Notre but est bien de bâtir les solutions de demain « pour » les professionnels de la radiologie en répondant à leurs besoins, mais aussi de favoriser le développement de nouveaux services « par » les radiologues qui doivent avoir la totale maîtrise des solutions digitales qui constituent la colonne vertébrale de la production de soins qu’ils assurent. C’est pourquoi NEHS Digital a engagé un partenariat fort et renouvelé avec les radiologues autour de missions et d’objectifs communs en faveur du développement de leurs activités.

Pouvez-vous donner un exemple de ces nouvelles activités ?

P. M. / Nous allons proposer un ensemble de services hébergés et managés pour lesquels NEHS Digital engage sa responsabilité et son expertise. À titre d’exemple, la sécurité est aujourd’hui un enjeu fort pour les établissements de santé et les centres de radiologie autour duquel nous nous devons d’apporter non seulement des solutions technologiques de pointe mais aussi un service de gestion et de pilotage autorisant les radiologues à se concentrer sur leur cœur d’activité.

Vous avez historiquement développé un service de téléradiologie avec des radiologues. Pouvez-vous nous le présenter ?

P.M. / Nous avons développé ce service en partenariat avec les radiologues de la société Télémédecins de France (TMF). Nous fournissons ce service à plus d’une centaine d’établissements publics qui ont besoin d’expertise supplémentaire pour assumer leur mission de service public dans les territoires. Nous sommes également opérateurs de services de télémédecine d’urgence et, à titre d’exemple, nous contribuons dans plusieurs régions françaises (Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Hauts-de-France, etc.) à la prise en charge des patients caractérisés par une suspicion d’accident vasculaire cérébral (AVC). Avec ces solutions et en partenariat fort avec les radiologues, nous favorisons la permanence, la proximité et la qualité des soins dans les territoires.

Quels sont les autres projets de NEHS Digital dans le domaine de la radiologie ?

P. M. / Nous avons engagé un nouveau programme de R&D pluriannuel ambitieux afin de développer les solutions futures pour la transformation de la filière française d’imagerie médicale et de radiologie. Ces innovations, incluant des technologies telles que l’intelligence artificielle (IA), le cloud computing, les sciences de la donnée, la nanotechnologie ou encore l’optique de pointe, nous permettront collectivement de répondre aux enjeux majeurs que représentent l’expansion du rôle de la radiologie dans la santé depuis le dépistage jusqu’au suivi en passant par le diagnostic et l’interventionnel ; la radiologie dans les territoires entre proximité, mobilité et téléradiologie ; et la valorisation par les radiologues des données produites dans le cadre de recherche clinique ou de processus d’innovation tels que la mise au point de solutions d’IA ou de modalités de nouvelle génération.