En février 2019, en l’espace d’une nuit, quatre centres de radiologie de Loire et de Haute-Loire - Monistrol, Yssingeaux, Rive-de-Gier et La Talaudière - ont été dépouillés de cinq échographes. Malgré les systèmes d’alarme et d’antivol, les cambrioleurs ont pu s’emparer des machines grâce à un outillage perfectionné : « Les échographes étaient enchaînés à des poteaux scellés mais ils ont pu les détacher grâce à du matériel de désincarcération qu’ils avaient volé aux pompiers. Sur l’un des...