Au CHRU de Nancy, Pedro Teixeira, radiologue, et son équipe cherchent à déterminer les réglages utiles pour une bonne qualité des acquisitions en scanner 4D des os et des articulations. « Nous avons remarqué que rien n’existe en termes de protocoles sur la question », justifie le chercheur.

Une étude sur des fantômes et des cadavres

Pour ce faire, ils réalisent des acquisitions sur un fantôme et sur des cadavres. « Le fantôme nous a permis d’effectuer les premières acquisitions simulant l’os...

Sihem BOULTIF