Passer un examen d’IRM relève dans certains cas d’une véritable épreuve de patience. Des chercheurs de l’Université d’Arizona (États-Unis) se sont penchés sur la problématique de la durée d’acquisition et développent actuellement un projet de recherche pour mettre au point une technique qui permettrait de réaliser un examen IRM en 15 minutes, au lieu de 40 à 60 minutes habituellement. Une avancée technologique qui bénéficierait notamment aux malades de Parkinson.

Réduire les artefacts de...