Pour diagnostiquer les tumeurs cérébrales, l’imagerie moléculaire et métabolique est un outil déterminant, comme l’explique, lors des Journées francophones de médecine nucléaire qui ont eu lieu à Nantes (44), Éric Guedj, médecin nucléaire à l’hôpital de la Timone à Marseille. « Les tumeurs cérébrales sont très différentes les unes des autres, avec des profils à la fois biologiques et moléculaires hétérogènes, annonce-t-il. L’imagerie telle que nous la réalisons en médecine nucléaire va donc...

Carla FERRAND