C’est l’aboutissement de 5 ans d’étude. Des équipes de l’hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP), de l’université Paris Descartes/Inserm U970 et du centre hospitalier universitaire de Caen ont dévoilé les résultats actualisés des travaux du Comité interdisciplinaire de recherche et de travail sur les agents de contraste iodés (CIRTACI). Ils ont fait paraître un article sur le site EClinicalMedicine, affilié au Lancet [1].

Une étude prospective sur 245 patients

Pour cette étude prospective...