Docteur Imago / Pourquoi avoir participé au data challenge ? 

Laure Fournier / Les data challenges nous viennent de la culture et du monde de l’informatique. C'est une excellente manière de stimuler les participants et de les entraîner dans une compétition, au sens positif du terme. Amener les radiologues vers cette culture de l’émulation, en les associant à des industriels et des étudiants, est très intéressant. 

D. I. / Que peut-on dire de l’intelligence artificielle dans un avenir proche...