Une étude italienne publiée fin 2018 dans European Radiology Experimental [1] met en lumière la variabilité des doses de produit de contraste (PDC) injectées au scanner abdominal selon les patients. Parmi d’autres observations, ses auteurs constatent que les patients obèses « reçoivent une dose de PDC inférieure à celle théoriquement basée sur la masse corporelle totale ».

201 patients recrutés

Pour cette étude rétrospective, Moreno Zanardo, chercheur au département des sciences biomédicales...