Pour évoquer l’intégration de l'intelligence artificielle au traitement d'imagerie médicale, le Collège de France avait convié Fabien Beckers, directeur de la société Arterys, qui a présenté les applications du deep learning pour le post-traitement d’IRM cardiaque : « La mission que nous nous sommes donnée, c’est de rendre la médecine plus précise, plus quantitative et enlever cet aspect subjectif et variable qui existe aujourd’hui dans le diagnostic clinique », souligne-t-il.

« Rendre le...