Pour faire évoluer la compréhension des mécanismes de l’autisme, des chercheurs de l’INSERM, du centre NeuroSpin, du CHU Henri-Mondor-AP-HP et de la Fondation FondaMental ont mis en commun leur expertise en imagerie cérébrale. Dans leur étude publiée dans Brain [1], ils indiquent que leurs travaux pourraient remettre en cause la théorie actuelle sur cette question, « qui implique une surconnectivité locale à courte distance dans les troubles du spectre autistique, par opposition à une...