Les patients suspectés d’un cancer de la prostate doivent-ils bénéficier d’une biopsie transrectale standard guidée par échographie ? Ou vaut-il mieux leur faire passer une IRM multiparamétrique, pour réaliser ensuite une éventuelle biopsie ciblée ? Un article paru dans The New England Journal of Medicine le 10 mai 2018 [1] penche pour la deuxième solution.

Étude multicentrique randomisée sur 500 hommes

Ses auteurs, une équipe internationale du groupe d’étude PRECISION, ont mené une étude...