Pour sa session inaugurale, jeudi 7 juin, le congrès de la Société d’imagerie de la femme (SIFEM) – cette année, il se tenait à Lyon – s’est intéressé aux séquences IRM avancées. Marc Bazot, radiologue à l’hôpital Tenon (Assistance publique – hôpitaux de Paris, AP-HP), a présenté différentes séquences morphologiques utilisées pour l’étude des pathologies gynécologiques bénignes.

Les déclinaisons des séquences 3D

Il a d’abord évoqué les séquences 3D. Ces dernières peuvent être en écho de spin...