Aujourd’hui, un enfant qui a mal au dos ne passe plus forcément d’examen d’imagerie. « Des études ont montré que beaucoup d’enfants ont mal au dos. Les explorer tous n’est donc pas forcément une bonne idée », a expliqué Hubert Ducou Le Pointe, chef du service de radiologie pédiatrique à l’hôpital Armand-Trousseau (Paris), lors du congrès de Société d’imagerie musculosquelettique (SIMS). Au cours d’une session sur l’imagerie pédiatrique, vendredi 22 juin, il a présenté la stratégie...