Pour prendre à bras le corps la problématique du diagnostic de l’endométriose, la Haute Autorité de Santé (HAS) et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) ont actualisé leurs recommandations concernant la prise en charge de cette maladie gynécologique. « L’endométriose est une maladie mal repérée, avec une prise en charge insuffisamment coordonnée, entrainant un retard diagnostic et une errance des femmes », rappelle la HAS.

« Un progrès notable »

Afin de mieux...