Il reste du chemin à parcourir. Voilà qui pourrait résumer le « bilan des promesses de la tomosynthèse » présenté le 16 juin par Patrice Heid au congrès de la Société d’imagerie de la femme (SIFEM). L’intervention de cet ingénieur biomédical, chez Arcades, a fait réagir les 900 auditeurs rassemblés au palais du Pharo, de Marseille. Après une description des principes et des technologies de cette modalité, il a communiqué les résultats d’une étude financée par l’Institut national du cancer...

Virginie FACQUET