Dès les premières semaines de la pandémie, des études ont montré que le COVID-19 atteint non seulement les poumons mais aussi d’autres zones anatomiques telles que le cœur ou le cerveau. Fin mars, une équipe américaine a ainsi présenté les aspects au scanner et à l’IRM du premier cas recensé d’encéphalopathie hémorragique nécrosante chez un patient atteint du coronavirus [1]. Dans un article publié le 16 juin par la revue Radiology, des médecins coordonnés par la Société française de...

Carla FERRAND
Bibliographie
  1. Poyiadji N., Shahin G., Noujaim D. et coll., « COVID-19-associated Acute Hemorragic Necrotizing Encephalopathy: CT and MRI Features », Radiology, 31 mars 2020, publication en ligne. DOI : 10.1148/radiol.2020201187.
  2. Kremer S., Lersy F., De Sèze J. et coll., « Brain MRI Findings in Severe COVID-19: A Retrospective Observational Study », Radiology, 16 juin 2020, publication en ligne. DOI : 10.1148/radiol.2020202222.