Radiologue à l’hôpital universitaire d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne, Christiane Kuhl, plaide depuis des années pour l’instauration d’un dépistage du cancer du sein par IRM abrégée. Mercredi 27 février, elle a défendu les atouts de cette technique lors d’une session du Congrès européen de radiologie (ECR) sur les nouvelles formes de dépistage.

« La mammographie détecte davantage les cancers à évolution lente »

Premier argument : « la mammographie a le défaut de détecter davantage les cancers...