L’anxiété des patients est le lot com­mun des ser­vices d’IRM. Pour mieux la gér­er, les pro­fes­sion­nels s’appuient sur la com­mu­ni­ca­tion ver­bale et des sup­ports péd­a­gogiques. Mais quel out­il est le plus effi­cace ? Un patient sera-t-il plus ras­suré par une vidéo explica­tive ou une con­ver­sa­tion télé­phonique avec un manip­u­la­teur ?

Vidéo vs téléphone vs lettre

Pour répon­dre à cette ques­tion, des chercheurs gal­lois de l’université de Ban­gor (Roy­aume-Uni) ont réal­isé une...