Docteur Imago / D’où est parti ce projet d’appareil de radio adapté aux pays émergents ?

Bertrand Klaiber / C’est un projet de recherche lancé en 2012 avec des universités en Suisse et au Cameroun. Il a abouti à la fabrication d’un prototype. La société Pristem a ensuite été créée pour industrialiser cette nouvelle technologie. Nous recherchons des financements et négocions avec des investisseurs. L’appareil sera commercialisé d’ici deux ans.

D. I. / Pourquoi avoir entrepris cette démarche ?