Une découverte pleine de promesses pour la radioprotection. Des chercheurs de l’université nationale de Singapour (NUS) ont développé un détecteur de rayons X qui permet de minimiser la dose délivrée aux patients. Cette technologie emploie des nanocristaux de pérovskites, capables de détecter les rayons X « à une dose de rayonnements environ 400 fois inférieure à la dose standard utilisée dans les diagnostics médicaux actuels », assure le communiqué de l’université.

Des nanocristaux plus...