Depuis août, le centre Georges-François Leclerc (CGFL), à Dijon (21), exploite la toute première TEP-TDM numérique de France. Le CGFL et le centre hospitalier universitaire Dijon Bourgogne se sont associés pour investir les 4,5 millions d’euros nécessaires à l’achat et à l’installation de la machine, développée par GE Healthcare et baptisée Discovery MI.

Un dépistage plus précis

Pour Alexandre Cochet, responsable du service de médecine nucléaire du CHU de Dijon, la TEP-TDM numérique offre de...