Les radiologues vont devoir s’habituer : l’intelligence artificielle sera bientôt partout. Elle commence en tout cas à s’installer en « dur » dans les appareils d’imagerie. En témoigne le scanner dévoilé par Canon Medical System en avril au congrès de la Société japonaise de radiologie. Baptisé Aquilion Precision®, il embarque en effet un système d’aide au diagnostic basé sur l’apprentissage profond (deep learning). « Il est auto-apprenant, capable de se nourrir des examens réalisés pour...