Des scientifiques de l’Université de Caroline du Nord (États-Unis) ont mis au point un procédé de tomographie statique (sDBT) pour l’imagerie mammaire et ont publié les résultats de leur travaux dans la revue Academic Radiology. Au lieu d’utiliser un tube à rayons X qui fournit plusieurs projections du sein sous différents angles, le prototype de sDBT emploie un groupement de sources de rayons X activées par des nanotubes de carbone. La machine est fixe et ne se déplace pas en arc-de-cercle...