La pénurie de radiologues qui frappe la France se manifeste de plusieurs manières, d’après notre enquête. Des postes sont vacants dans la fonction publique hospitalière, des territoires sont sous-dotés en radiologues et des cabinets ferment, faute de repreneur. Cette situation a des conséquences, à la fois pour les professionnels concernés, pour l’organisation territoriale de l’imagerie médicale et pour la Santé publique.

Plus d’actes à réaliser

Pour les radiologues, une carence de confrères...

Benjamin BASSEREAU