Comment les libéraux doivent-ils se préparer à accueillir l’intelligence artificielle (IA) ? La question était au menu du séminaire organisé le 2 juin par la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR). Robert Lavayssière, vice-président de l’organisation, s’est chargé d’y répondre.

« La machine ne sait pas pourquoi elle arrive à un résultat »

D’après lui, il faut garder à l’esprit que les nouveaux outils basés sur l’intelligence artificielle ne raisonnent pas de façon transparente...

Sihem BOULTIF