Pour entrevoir les perspectives d’avenir de l’imagerie médicolégale en France, il suffit de regarder vers la Suisse. « Ce qui sera notre futur est déjà leur présent », affirme Guillaume Gorincour, radiologue à l’hôpital de la Timone, à Marseille. Lors d’une session des Journées francophones de radiologie 2017, il a présenté les technologies et applications qui feront le futur de la discipline, dont beaucoup sont développées chez nos voisins Helvètes.

L’angioscanner en routine

Dans le futur...