Lancé en juillet 2020, le Ségur du numérique en santé a notamment pour objectif d’accélérer le déploiement du dossier médical partagé (DMP). Le 4 juin, une conférence des Journées francophones de radiologie (JFR) de printemps a fait un point d’étape sur ce dispositif et son application en imagerie. « En radiologie, le problème de l’alimentation du DMP est le transfert du compte rendu et des images », note Louis Boyer, radiologue au CHU de Clermont-Ferrand (64) et responsable du G4. Dans la...

Carla FERRAND