Les radiologues et les manips hospitaliers auront bientôt affaire à de nouveaux demandeurs d’examens. Un arrêté du ministère des Solidarités et de la Santé, paru le 14 décembre 2019 au Journal officiel, valide en effet un protocole de coopération national qui permet aux « infirmiers organisateurs de l’accueil dans les services d’urgences » d’évaluer les bilans radiologiques requis et d’en faire la demande à la place des médecins.

Seulement pour les traumatismes « simples et isolés » des...