Les internes américains sont-ils suffisamment au courant des bonnes pratiques en imagerie ? Selon une étude dirigée par le radiologue Thaddeus Hollingsworth, de la faculté de médecine de l’Université Emory à Atlanta (États-Unis), il reste des progrès à faire. Les résultats sont parus dans la revue Current Problems in Diagnostic Radiology [1].

Des internes toutes spécialités confondues

Entre mai 2016 et janvier 2017, les auteurs ont transmis trois enquêtes aux internes et « fellows » formés ...