En 2018, l’état de la radioprotection est resté « stable » dans le milieu médical, d’après l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Les professionnels prennent en compte la radioprotection de façon « globalement satisfaisante », a constaté le nouveau président de l’instance, Bernard Doroszczuk, lors de ses vœux à la presse, le 29 janvier.

L’interventionnel reste au centre des préoccupations

Comme les années précédentes, les pratiques interventionnelles radioguidées restent le point noir. Dans...