Face au développement des systèmes de deep learning et à la collecte massive de données médicales, les spécialistes du droit se retrouvent confrontés à un important obstacle juridique à franchir. Lors du colloque du Collège de France sur l’intelligence artificielle en imagerie médicale, Didier Truchet, professeur de droit à l’université Panthéon-Assas, et Bruno Potier de la Varde, avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation, ont évoqué les enjeux et les questionnements engendrés par...