Intelligence artificielle, diminutif IA… Dans le monde de l’imagerie médicale, l’expression est sur toutes les lèvres. Sous ce vocable flou et générique se cache en effet — peut-être — la prochaine révolution de la spécialité. Son avenir semble cependant encore incertain selon Guillaume Chassagnon, radiologue à l’hôpital Cochin à Paris et chercheur à l’École centrale-Supelec. « Les outils disponibles aujourd’hui dans le commerce sont très peu avancés, affirme-t-il. Nous n’avons aucune idée...