Radiologue, manipulateur, patient… La communication entre ces trois protagonistes, entre soignants et soignés, fut le thème de plusieurs sessions du Congrès européen de radiologie (ECR), qui s’est tenu à Vienne du 28 février au 4 mars. L’une d’entre elle, le 3 mars, a confronté les points de vue de représentants des trois parties.

« Il faut s’assurer que les radiologues ont les compétences »

Côté soignés, Erik Briers, ancien patient en cancérologie, cible trois axes d’amélioration pour...