Pour certains observateurs, la tomosynthèse pourrait être la prochaine modalité de référence pour dépister le cancer du sein. Nombre d’articles scientifiques affirment qu’elle est autant, voire plus efficace que la mammographie standard pour détecter les lésions. Une étude rétrospective réalisée en 2010 – 2011 sur près de 500 000 femmes dans 13 centres de dépistage des États-Unis [1] conclut ainsi que « l’ajout de la tomosynthèse à la mammographie numérique est associé à une diminution du...

Jérôme HOFF
Bibliographie
  1. Friedewald S.M., Rafferty E.A., Rose S.L. et coll., « Breast cancer screening using tomosynthesis in combination with digital mammography », JAMA, juin 2014, vol. 311, n° 24, p. 2499-2507. DOI : 10.1001/jama.2014.6095.
  2. Skaane P., Sebuødegård S., Bandos A.I. et coll., « Performance of breast cancer screening using digital breast tomosynthesis: results from the prospective population-based Oslo Tomosynthesis Screening Trial », Breast Cancer Res Treat, février 2018. DOI : 10.1007/s10549-018-4705-2
  3. INCa, Indication de la tomosynthèse dans une stratégie de détection précoce des cancers du sein, avril 2015. http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Indication-de-la-tomosynthese-dans-une-strategie-de-detection-precoce-des-cancers-du-sein. Site consulté le 28 mars 2018.