La connaissance des arts peut-elle faire de meilleurs radiologues ? Rob Goodman et son équipe se sont posé la question et ont cherché à déterminer si de futurs spécialistes en imagerie médicale formés à l’analyse d’une œuvre d’art pourraient déceler plus d’anomalies sur des clichés de radio. Ils ont publié leurs résultats dans la revue Journal of the American College of Radiology. Ils ont de quoi étonner.

Des internes formés par des experts en art

« Le premier jour de leur internat, 15...