Pour les nombreux radiologues qui y participent, s’adapter à l’évolution du programme de dépistage du cancer du sein est plus complexe qu’il n’y paraît. Il connaît en effet des changements, notamment le renforcement de la dématérialisation des clichés. Surtout, il fait naître des débats sur le rapport entre les bénéfices réels ou supposés qu’il procure et les risques réels ou supposés qu’il engendre.

Expliquer l’intérêt du dépistage relève d’un exercice de communication complexe.

L’opinion...