L’obligation d’assurance de la qualité en imagerie médicale sera effective au 1er juillet 2019. Voilà une évolution positive pour les patients, la profession et les bonnes pratiques médicales. Axée sur la radioprotection, cette décision de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) engendrera nécessairement des contraintes pour les professionnels de l’imagerie médicale, mais elle se veut avant tout pragmatique, avec des objectifs atteignables.

Formaliser ce qui doit être fait

Plusieurs questions...