Christian_Fortel

« Depuis le 25 mai 2018, toutes les structures qui utilisent des données de santé sont soumises au règlement général de protection des données (RGPD). Les cabinets d’imagerie médicale sont donc évidemment concernés. Pendant deux ans, c’est une phase de mise en route, avec contrôles possibles de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL). C’est un travail assez contraignant, qui nécessite une mise à jour régulière. En pratique, il faut désigner une personne responsable des...