Les algies pelvipérinéales sont des douleurs caractérisées par leur chronicité, l'absence de pathologie maligne et leur topographie : le pelvis d'une part, le périnée d'autre part [1]. Lors du congrès de la Société d’imagerie de la femme, du 7 au 9 juin à Lyon, Stéphane Ploteau, gynécologue obstétricien au CHU de Nantes, s’est penché sur les orientations diagnostiques et la prise en charge de ces douleurs.

Des signes « déroutants »

En amorce de sa présentation, l’intervenant insiste sur...