Le dernier congrès de la Société française de neuroradiologie (SFNR), qui s’est tenu du 21 au 23 mars à Paris, a consacré une session aux pratiques de la radiochirurgie au CHRU de Lille. Apolline Kazémi y a évoqué l’influence de l’embolisation des malformations artérioveineuses (MAV) intracérébrales avant traitement par radiochirurgie stéréotaxique.

La radiochirurgie est le dernier traitement

En préambule, elle a tenu à rappeler que « ni les indications, ni les modalités de l’embolisation...