L’utilisation de produits de contraste (PDC) en imagerie, qu’ils soient iodés, gadolinés, barytés ou ultrasonores, peut avoir des effets indésirables pour le patient. Lors des Journées francophones de radiologie, en octobre 2016, Olivier Clément, radiologue à l’hôpital européen Georges Pompidou, a passé ces effets en revue et rappelé les précautions que doivent prendre les soignants pour les prévenir, les anticiper et les prendre en charge.

Pour éviter les risques : n’injectez pas

Première...

Virginie FACQUET