La mammographie est l’examen de référence de dépistage du cancer du sein. Sa sensibilité, c’est-à-dire sa capacité à détecter une lésion, varie avec la densité du sein. Performante pour les seins graisseux, elle est plus limitée pour les seins denses. À l’inverse, l’échographie offre de meilleurs résultats dans l’exploration des seins denses et complète donc l’investigation. L’association de ces deux techniques d’imagerie conventionnelle peut conduire à la réalisation d’une biopsie si...

Nicole MAHé

Manipulatrice d'électroradiologie médicale

Centre hospitalier Bretagne Atlantique, Vannes (56)

Bibliographie
  1. Chopier J., Thomassin-Naggara I., De Bazelaire C., Ateliers d’IRM mammaire, Assistance publique - Hôpitaux de Paris, septembre 2011.
  2. Kermarrec E., Taieb S., Poncelet E., Ceugnart L., IRM mammaire : kit d’auto-enseignement, centre hospitalier régional universitaire de Lille, 2007, pe.sfrnet.org. Site consulté le 8 janvier 2017.
  3. Taourel P., Prat X., Granier C., Suau A., et coll., IRM du sein, Sauramps medical, 2007, 237 pages.
  4. Poster Bayer Healthcare, « IRM mammaire – Lexique - L’essentiel pour décrire et définir les informations obtenues en IRM mammaire ».